Principe solaire thermique
Solaire combiné
Accueil-GreenEnr
contact

bureau

PV agriculteurs
PV industriels
PV collectivités locales
PV site isolé principe
PV site isolé avantages
pv site isolé approche
Principe solaire thermique
SOlaire Eau chaude sanitaire
Solaire combiné
Hybride Principe
Hybride Avantages
Maintenance préventive
Dépanage et surveillance
Réalisations



sma


approche
L'equipe
nos valeurs
bureau
PV clés en main
Principe solaire thermique
Hybride Principe
Maintenance préventive

Transition énergétique
Transition énergétique
Transition énergétique
Transition énergétique
Transition énergétique
Transition énergétique
Transition énergétique
Transition énergétique




sma

sma



Thermique > Principe / Installations / Combiné 



Conception d’une installation CESI



Positionnement des capteurs


Le choix de l’orientation et de l’inclinaison est toutefois guidé principalement par des préférences architecturales. Idéalement un capteur sous nos latitudes doit être positionné plein sud à 45°. Il est toutefois possible de s’écarter de ce point optimal (orientation + ou – 45 °, inclinaison + ou – 15 °) sans que les performances de l’installation n’en soit trop affectées.

Sur un bâtiment neuf, il est souvent possible de les intégrer dans la toiture du bâtiment.


Sur un bâtiment ancien, si la toiture n’est pas correctement orientée, la pose sur châssis est envisageable. Celui-ci peut également être installé sur un bâtiment annexe (garage, abris bois, etc.). Dans tous les cas, les capteurs doivent rester accessibles au cas où une intervention s’avérerait nécessaire (remplacement de la sonde, purge bouchée, ... ).

Il est impératif de prendre en compte la présence de masques proches (ombre d’immeuble, cheminée, arbre) qui peuvent avoir un impact lourd sur les performances de l’installation. Cela peut justifier un positionnement moins bien orienté car moins soumis aux ombrages.


Dimensionnement de l’installation


Exemple pour le Rhône, dans la plupart des cas, un kit chauffe-eau solaire composé de 4 m2 de capteur suffit à couvrir 70% des besoins d’une famille composée de 4 à 5 personnes. Pour la production d’ECS (Eau Chaude Sanitaire), on prévoit de 0,7 à 1,5m2 de capteurs solaires thermiques par habitant et un volume de stockage d’environ 50 litres par m2 de capteurs.

Ainsi dimensionné la productivité attendue d’un chauffe-eau solaire doit à minima dépasser 400 kWh/an/m2 de capteur installé. Cette productivité permet de couvrir 50 à 70% des besoins annuels d’eau chaude sanitaire.

En été, la couverture des besoins est proche de 100%. Ceci permet de ne pas utiliser sa chaudière d’appoint durant 2 à 4 mois. En évitant de faire fonctionner sa chaudière, pendant quelques mois, avec de mauvais rendement pour des simples besoins d’eau chaude, on économise sur la durée de vie de sa chaudière.


Le fonctionnement d’un chauffe-eau est absolument transparent, il ne vient en aucun cas perturber le fonctionnement de votre installation de production d’eau chaude





  

Pour nous contacter :

RÉSEAUX SOCIAUX

Nos activités


BUREAU D'ETUDES

PHOTOVOLTAÏQUE

THERMIQUE

HYBRIDE

MAINTENANCE

BLOG

A propos de la transition énergétique :



Nous devons dès aujourd'hui réduire les émissions de CO2 ainsi que les pertes d'énergie !


  

               >> En savoir plus


  

               >> En savoir plus


  

               >> En savoir plus


  

               >> En savoir plus


  

               >> En savoir plus


  

               >> En savoir plus


  

               >> En savoir plus



Visitez notre blog pour plus d'actualités sur les nouvelles énergies

Nos Partenaires


CENTROSOLAR

CLIPSOL

DUALSUN

SMA

FROID PALOMBI